HOTEL DE VILLE

14 avenue Marcel Perrin

95540 - Méry-sur-Oise

Tél: 01 30 36 23 00

 

 
Mery sur Oise
 

Cinéma / Théâtre / opéra / Cinéma : le programme jusqu'au 4 juillet 2017 !

De septembre à juin 2018, La Luciole vous réserve encore de belles surprises avec une programmation variée pour tous les publics, à des tarifs accessibles à tous. Alors n’hésitez plus à venir passer une belle soirée à La Luciole !

La Luciole continue de briller pour sa troisième année avec son tout nouveau bar : le Verre Luisant et sa nouvelle programmation ! Avec du cinéma toujours, mais aussi du spectacle "live" : concerts, théâtre pour les enfants, opéras et des séances "ciné-cycle" abordant différents thèmes ! Retrouver les saisons intégrales de La Comédie Française et de l'Opéra de Paris dans notre programmation 2018 en saison intégrale.

Le programme de la saison culturelle 2017/2018

Le programme cinéma du 14 mars au 14 avril 2018

Le programme cinéma du 12 avril au 11 mai 2018


Danse : Rencontres chorégraphiques

L'école de danse de l'Amicale Laïque de Méry-sur-Oise et la ville s'associent à nouveau pour organiser les deuxièmes rencontres chorégraphiques de Méry.
Plusieurs associations de danse de la région présenteront leurs chorégraphies de mordern jazz, danse classique ou contemporaine et un premier prix sera délivré à ces danseurs amateurs par un jury.

Samedi 5 mai : rencontres chorégraphiques adultes 20h30
Dimanche 6 mai : rencontres chorégraphiques juniors 15h

Tarif unique : 7 € . Billets à La Luciole ou à la Médiathèque aux heures d'ouverture.

Ballet : Pite/Perez/Schechter

Retransmis en direct de l'Opéra de Paris

Trois chorégraphes contemporains sont réunis pour ce programme et entraînent les danseurs de l'Opéra dans une nouvelle forme de modernité où les corps vibrent avec intensité. La Canadienne Crystal Pite revient avec The Seasons' Canon, création éblouissante qui avait enthousiasmé le public du Palais Garnier la saison dernière.
L'Espagnol Ivan Pérez investit pour la première fois la scène de l'Opéra avec une création pour dix hommes.
Pour clore cette soirée, l'Israélien Hofesh Shechter, régulièrement salué pour ses danses telluriques aux états de transe, offre une nouvelle version de sa pièce "Tha Art of Not Looking Back".

Jeudi 24 mai à 19h15 à La Luciole.
Tarif : 15€ / Réduit : 10€. Places disponibles à la Médiathèque ou à La Luciole aux heures d'ouverture au public.

Opéra : Boris Godounov

Opéra d'Alexandre Pouckine, Nicolas Karamzine.

Retransmis en direct de l'Opéra de Paris.

Lorsqu’en 1824, Pouchkine entreprit avec Boris Godounov l’élaboration de son premier drame historique, il ne savait que trop à quel colosse il s’attaquait. C’est armé d’une lecture de Shakespeare qu’il se mesura au règne fulgurant du Tsar de toutes les Russies (1598-1605). De fait, il y a du Macbeth dans cette fable politique, où Boris voit ressurgir, sous la forme d’un imposteur, le spectre de l’enfant qu’il avait fait assassiner pour conquérir le trône. S’emparant de ce poème épique, Moussorgski compose une réflexion sur la solitude du pouvoir, un drame populaire dont le véritable protagoniste est le peuple russe, avec son lot de souffrances éternelles. Déjà, Pouchkine s’interrogeait : « Qu’est ce qu’une âme ? Une mélodie, peut être… » Ivo Van Hove, habitué des grandes fresques politiques, signe sa première mise en scène pour l’Opéra de Paris.

Jeudi 7 juin à 19h45 à La Luciole.

Tarif : 15€ / réduit : 10€. Billets en vente à la Médiathèque ou à La Luciole aux heures d'ouverture au public.


Opéra : Don Pasquale

Opéra d'après Giovanni Ruffini, Gaetono Donizetti.
Retransmis en direct de l'Opéra de Paris.

« Bien idiot est celui qui se marie en grand âge. » Ainsi se termine Don Pasquale : sur un sage dicton qui ne manque pas d’ironie et qui résume les déboires de son héros, riche célibataire désireux de se marier et trompé par son neveu Ernesto et sa jeune promise Norina. Créé à Paris en 1843, à la charnière de plusieurs époques, Don Pasquale, œuvre composite et variée, est l’apothéose du genre buffa. Donnée pour la première fois à l’Opéra national de Paris, elle est confiée au metteur en scène italien Damiano Michieletto qui fraie la voie de la sincérité et de la profondeur dramatiques au cœur d’une œuvre en apparence légère.

Mardi 19 juin à 19h15 à La Luciole.

Tarif : 15€ / réduit : 10€. Billets en vente à la Médiathèque ou à La Luciole aux heures d'ouverture au public.

Théâtre : Britannicus

Britannicus de Racine.

Retransmis en direct de la Comédie Française.

 

Véritable tissu d’intrigues entre professionnels de la politique où se mélangent histoires intimes, amoureuses et familiales, cette tragédie est le récit d’une prise de pouvoir et la métamorphose d’un homme, Néron, en tyran….

Avec cette pièce de Racine, maître de la tragédie classique, Stéphane Braunschweig revisite le passé à l’aune du présent : regard affûté qui renouvelle la lecture des textes pour nous les faire réentendre, respect absolu des mots et de l’auteur, vision de l’espace où se déploie le verbe.

Jeudi 5 juillet à 20h15 à La Luciole.

Tarif : 15€ / réduit : 10€. Billets en vente à la Médiathèque ou à La Luciole aux heures d'ouverture au public.